Ressources documentaires

Ressources documentaires

Vous trouverez ici une liste de documents en rapport avec le numérique en Afrique ou la cyberstratégie en général, que nous avons soigneusement sélectionné pour leur pertinence au regard de nos missions. Nous vous invitons à télécharger, à lire et à partager au même titre que toutes nos publications.

Ce guide se décline comme une boîte à outils que l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) propose aux États et gouvernements pour les accompagner dans leurs efforts pour répondre aux menaces et vulnérabilités des technologies de l’information et de la communication dont toutes nos sociétés et nos économies sont de plus en plus dépendantes.

TELECHARGER ICI

Avec l’aide de l’équipe Facebook Threat Intel, la Stanford Internet Observatory (une organisation de recherche sur les stratégies numériques travaillant pour le gouvernement Américain) a identifié et analysé un vaste réseau de pages Facebook engagées dans une opération d’influence à long terme ciblant les pays africains, et menée de main de maitre par la Russie. Ce réseau  de 73 pages facebook s’étendait sur six pays parmi lesquels: la Libye, le Soudan, la République centrafricaine, Madagascar, le Mozambique et la République démocratique du Congo. Trouvez ci-dessous le rapport complet, en anglais.

TELECHARGER ICI

L’Europe et l’Amérique du Nord étant devenus des espaces trop évidents et du même coup saturés de contre-mesures, avec des populations très éduquées et largement sensibilisées, il faut s’attendre à une extension du champ de bataille aux nouveaux fronts identifiés précédemment (voir supra), en particulier l’Afrique et l’Amérique latine. Ces régions ont en effet l’avantage, du point de vue de l’attaquant, d’être aisément pénétrables puisqu’elles parlent des langues communes (anglais, français, espagnol), dans lesquels les dispositifs informationnels existent déjà ; d’héberger des populations moins éduquées donc plus influençables, et néanmoins très connectées grâce à la démocratisation des technologies de l’information et de la communication ; d’être traversées de passions faciles à instrumentaliser, dont des tensions ethniques et religieuses, et un ressentiment à l’égard des anciennes puissances coloniales. Pour affaiblir l’Europe, les Russes pourront donc utiliser ces populations comme proxy.

Ceci est un extrait de  « Les Manipulations de l’information : un défi pour nos démocraties », un rapport fort intéressant du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM) du ministère des Armées, publié en août 2018 à Paris.

Cet extrait indique clairement que l’Afrique est un champ d’affrontement entre puissances, notamment via la manipulation de l’information. Je vous invite vivement à lire l’intégralité du rapport pour comprendre ce phénomène en détail.

TELECHARGER ICI

« Africa CyberSecurity Report » est une initiative de l’entreprise Kenyane Serianu Limited qui nous propose (sur la base des enquêtes auprès d’organisations publiques et prives, d’interviews des experts, de recherche, etc.)  une analyse approfondie des problèmes, des tendances et des menaces en matière de cybersécurité en Afrique. Dans cette édition de 2017 (5eme édition) intitulée « Demystifying Africa’s Cybersecurity Poverty Line » (traduit démystifier le seuil de pauvreté de la cybersécurité en Afrique), vous découvrirez des informations et des analyses passionnantes !

TELECHARGER ICI

Cette article écrit par le Dr Jean-Jacques KONADJE est un crie de cœur pour appeler la jeunesse et les décideurs Africains à s’intéresser activement à l’étude de la « stratégie » comme discipline, condition pour développer et implémenter une pensée stratégique propre à l’Afrique afin de porter une voix singulière dans un monde de plus en plus complexe.

TELECHARGER ICI

A joint initiative of the Internet Society and the Commission of the African Union – Published 30 May 2017

TELECHARGER ICI

Il s’agit du rapport CTA-2018-0816 de “Recorded Future“, une entreprise américaine du domaine de la cybersécurité et de l’analyse de données co-financée par Google et la CIA.

En faisant l’éclairage sur une opération de cyberespionnage contre les intérêts du Kenya à des fins stratégiques, ce rapport met en exergue la façon dont la Chine mobilise les outils dans le cyberespace pour étendre son influence économique et géostratégique en Afrique et ailleurs.

TELECHARGER ICI

NDUKUMA ADJAYI KODJO,

Auteur du livre intitulé: Cyberdroit, Télécoms, Internet, e-commerce : une contribution au droit congolais

Préface de Evariste BOSHAB

Aux éditions PRESSES UNIVERSITAIRES DU CONGO

P.U.C., Kinshasa, 2009

TELECHARGER ICI

« La stratégie d’expansion de la Chine via le cyberespace (Digital Silk Road) dévoile sans équivoque ses ambitions: devenir la première puissance à maîtriser l’intelligence artificielle permettant de traiter la donnée. Pour obtenir cet effet recherché, Xi Jinping a mis au point une stratégie lui permettant, à échéance 2025 puis 2049, de s’étendre jusqu’à l’Atlantique (Europe et Afrique) faisant de la Chine la première puissance mondiale et le parti communiste chinois, le grand vainqueur. »

Ceci est un extrait d’une étude menée par Louis LY, Marc DEMERLÉ, Philippe RAMOUL, tous étudiants MRSIC3 (troisième promotion MBA Management des Risques, Sureté Internationale et Cybersécurité) à l’Ecole de Guerre Economique. Je vous invite vivement à lire l’intégralité de l’étude.

TELECHARGER ICI